Les news

13nov2015

Conception de plans et modèles d’intérieur 2D et 3D

snpakin_

La start-up Snapkin s’associe à IFP Energies nouvelles (IFPEN) pour accélérer le développement et la commercialisation de ses outils de conception de plans et images 2D et 3D. Ce partenariat est mis en place dans le cadre de la politique de soutien technologique d’IFPEN aux PME et start-up innovantes.

Snapkin est la première entreprise à lancer sur le marché un service de mise en plan 2D et 3D à partir d’images prises par un scanner 3D. S’inspirant de domaines comme l’imagerie médicale, l’astronomie ou la robotique, cette solution s’adresse aux professionnels de l’immobilier et du bâtiment (géomètres, architectes, agences immobilières).

Elle repose sur l’utilisation d’un logiciel qui fournit des plans d’architecte cotés et le modèle 3D de l’intérieur d’un bâtiment existant, sur la base de données scannées par le client. Elle permet des gains considérables en temps et en coût, les plans étant délivrés aux architectes en 24 h, au lieu de 4 jours de travail aujourd’hui.

La première version du logiciel a déjà obtenu des succès commerciaux auprès des agences immobilières et des géomètres. Aujourd’hui, la société ambitionne de développer et commercialiser son propre scanner low cost qui permettra de livrer directement, en quelques minutes, les plans et images 3D au client. Ce matériel sera destiné principalement à ceux pour qui les scanners 3D restent coûteux (entre 30K€ et 70K€).

« Maintenant que nous sommes visibles sur le marché, notre challenge est de livrer notre premier scanner dans les plus brefs délais. Pour accélérer cette mise sur le marché, il nous a paru indispensable de s’appuyer sur un partenaire comme IFPEN », annonce Jérémy Guillaume, Président de Snapkin.

« Nous leur prêtons main-forte sur le traitement d’images qui représente la finition visuelle de leur livrable. Ce n’est pas l’élément principal du développement, mais il est important car il représente la partie visible de l’iceberg. Accompagner Snapkin sur cette brique technologique leur permet, en toute confiance, de se concentrer sur le cœur de leur logiciel », précise Maxime Moreaud, chef de projet et ingénieur de recherche en traitement d’images à IFPEN.

Snapkin envisage une sortie de son scanner au premier trimestre 2016. Si les projections sont confirmées – les premiers retours clients étant très prometteurs -, l’activité devrait générer sur les 5 prochaines années 25 emplois et 15M € de CA.

  • 13 nov. 2015
  • EcoviCOMM
  • 0 Commentaires

Partager ce sujet

Categories

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *